top of page
citron filagrane.jpg

Retour sur le colloque sur la justice et la séparation parentale


Le 10 novembre 2023 se tenait à Grenoble un colloque sur la justice familiale organisé par le Barreau de GRENOBLE en la personne de Me Corinne BEAUFOUR GARAUDE, Président de la commision MARD du Barreau et du CAMI (centre des avocats médiateurs) en partenariat avec l'université de Grenoble.


Devant un parterre de professionnels de la famille (Avocats, Magistrats, médiateurs, Psychologues) de belles personnalités sont venues nous présenter les nouveaux processus de règlement amiable et d'accompagnement des familles à la responsabilisation parentale.


Après avoir fait un panorama sur les enjeux du conflit parental persistant avec l'intervention de Madame Lola LEDUC Psychologue et le Dr Anne-Pascale MICHARD-LENOIR pédiatre, Monsieur Guillaume KESSLER nous a présenté l'ensemble des dispositif existants dans le monde entier venant ainsi enrichir nos connaissances en la matière.


Des présentations riches sur des mocèles d'accompagnement à la responsabilisation parentale ont été faites notamment le consensus parental avec l'intervention de Madame Marie France CARLIER, juge aux affaires familiales près le Tribunal de la famille et de la jeunesse à NAMUR.


Me Bee MARIQUE, Avocate belge nous a partagé son expérience de la médiation par le faire travaillant en systémie avec l'enfant pour permettre de renouer les liens parent enfant lorsque ceux-ci ont été brisés.


Un temps a été consacré également à la situation des familles à hauts conflits avec la présentation d'une expérimentation sur le Tribunal de la Rochelle, la coordination parentale par Madame Marie-Clotide DANIS.


Les débats se sont enrichis par le partage d'expérience sur le Tribunal de Privas et de Grenoble pour l'implémentation des modes amiables au sein des juridictions dont la médiation avec le système de la double convocation ou l'injonction à rencontrer un médiateur avec l'audience et sur le SCOPE, service de consultation et d'orientation psychologique et éducative qui exerce des missions d'enquête psychologique au service du juge aux affaires familiales, missions effectuées par les psychologues de la sauvegarde 26.


De riches débats sont nés pour travailler à l'implémentation de ces nouveaux outils. Le chemin sera peut être long les contraintes étant importantes mais par une approche pluridisciplinaire, la constrution d'une commission interdisciplinaire locale et la volonté commune d'apporter un service judiciaire de qualité répondant au besoin de responsabilisation parentale nécessaire à l'émergence d'une paix sociale familiale durable, des résultats pourraient voir le jour plus rapidement.



10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page